LES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES

Curieux votre nom, est-ce un pseudo?

Non il ne s'agit pas d'un pseudo, mais de mon vrai nom: celui de mon père, de mon grand-père, etc... je ne pense pas qu'il soit curieux, c'est un nom à particule et à consonnance aristocratique, certes, mais je suis fière de mes origines et ne les renie nullement. Vicomtesse, descendante de "notaire du roi", "juge du roi", armateurs et autres hautes fonctions, mes ancêtres vivaient du côté de Marseille et Aix-en-Provence.

Depuis combien de temps écrivez-vous?

En réalité, à 9 ans j'ai commencé à écrire des poèmes (type Robert Desnos) que j'envoyais à ma tante vivant à New York car mes parents trouvaient cela ridicule. 

A l'adolescence (16 ans), alors que j'étais placée en foyer, j'écrivais des chansons, je chantais même dans un groupe.

Pour en venir à l'érotisme, cela fait plus de 20 ans que j'écris en cachette et nul ne connaissait l'existence de mes écris révélant les parts de révoltes et de frustrations enfouies en moi. Une envie de libération s'est faite sentir, j'ai eu besoin d'avancer et de tuer les démons qui me hantaient.

A-t-il été difficile de trouver un éditeur?

A vrai dire non: une fois que mon entourage m'a convaincue d'oser le faire, j'ai envoyé mon manuscrit à 5 maisons d'éditions. En général, ils répondent au bout de 3 à 6 mois et souvent pour donner une réponse négative, si toutefois ils répondent... 

Et l'un des 5, LES EDITIONS DU BORD DU LOT m'a contacté au bout de 3 jours en me disant qu'il n'avait jamais lu pareil récit et que c'était un genre littéraire qu'il ne connaissait pas... il a souhaité signer un contrat avec moi. Je lui ai expliqué qu'il s'agissait d'une saga comprenant des suites et dont certains volumes seront engagés pour la cause des enfants. Il a totalement adhéré à l'idée, et face au succès remporté à chaque parution, c'est avec grande hâte qu'il attend systématiquement le volume suivant.

Comment s'articule la saga?

La saga des CONTES EROTIQUES DES SEVE s'articule de la manière suivante:

Les trois pemiers livres: SONGES SANS RETOUR, LA DEUXIEME VIE DE BOUCLE D'OR, et LA BELLE DU LUXEMBOURG, sont trois histoires indépendantes avec des personnages différents, des espaces temps différents et traitent de sujets différents également.

Les trois suivant sont leurs suites: PRINCESSE DE CHAIR la suite de SONGES RETOUR, JAMAIS SANS BOUCLE D'OR la suite LA DEUXIEME VIE DE BOUCLE D'OR, et LA CREATURE DU DANEMARK la suite de LA BELLE DU LUXEMBOURG.

Un 7ème opus réunira tous mes personnages dans la même histoire: celle-ci se dérouler au Village Magique du Cap d'Agde. 

Pourquoi avez-vous souhaité vous engager littérairement, et pourquoi à travers l'érotisme, certaines personnes pourraient trouver le rapport inconvenant?

J'ai souhaité m'engager pour la cause des enfants c'est à dire dénoncer les maltraitances et les divers abus qu'ils peuvent subir car il est inadmissible qu'en 2020, un enfant meurt tous les 5 jours sous les coups de ses parents et que les violences sexuels soient aussi présentes dans l'environnement de l'enfant, souvent des personnes très proches de la famille (père, frère, oncle, curé...), ayant souvent un rôle important dans son éducation. Un enfant abusé est un adulte brisé qui devra se reconstruire, s'il y parvient. Il a de fortes chances de reproduire cette violence qui a été banalisée et "permise". Le nombre de femmes ( et d'hommes, bien sûr) qui présentent différentes sortes de blocages dans leur sexualité ou leur épanouissement au sein du couple est encore trop important. Il est primordial de poser des mots sur ces maux afin d'aider à mieux comprendre cette détresse et enclencher un processus de "guérison". OUI je les comprends et OUI on peut s'en sortir.

Si les gens ne comprennent pas que l'on ne peut être libéré sexuellement (et trouver du plaisir dans quelque chose que l'on nous a volé, sali, bafoué), que lorsque l'on est en paix avec son corps, et que l'on dédramatise la sexualité en brisant les tabous, alors tant pis pour eux! Qu'ils restent dans leur ignorance!

Alors... qu'ils trouvent cela inconvenant ne me gène absolument pas! 

Il est facile de juger sans savoir... 

Seuls ceux qui l'ont vécu (ou quelqu'un de leur entourage) savent et comprennent...

Vos récits sont-ils autobiographiques?

Ah Ah! Je vous vois venir... 

En littérature, il existe trois entités bien distinctes: L'auteur (celui qui écrit l'histoire), le narrateur (celui qui raconte l'histoire au fil des pages) et le personnage (le héro qui vit l'histoire). Il est rare que les trois interfèrent ou s'expriment en même temps.

En revanche, si vous voulez savoir si mes contes érotiques s'inspirent de ma propre expérience, je vous dirais que je préfère parler de choses que je connais bien, tout d'abord pour aider le lecteur à se proteger dans le récit, mais aussi pour ne pas le leurer en évocant des situations improbables ou des lieux inexistants.

Je ne cache pas que SONGES SANS RETOUR et PRINCESSE DE CHAIR (sa suite) sont largement inspirés de ma vie, tout en étant romancés bien sûr!

Quelles ont été les réactions de votre entourage par rapport à vos écrit?

Les réactions ont été très différentes...

Mon mari et mes enfants m'ont fortement encouragée, et poussée à publier mes écrits. Je jouis de leur total soutien et de leur respect.

Ils font très bien la différence entre leur maman, la femme, l'écrivaine, et l'héroïne de l'histoire. En puis, en fait, compte tenu du succès que ça génère, je pense qu'ils sont même plutôt fiers.

Mes parents: je n'en ai plus, donc c'est vite vu, ou presque!

Quant à mes frères et soeurs, j'en cottoyais très peu, et ceux avec qui j'avais des affinités ce sont peu à peu éloignés de moi: petit-être le spectre de la honte ( tabou de la sexualité), à moins que ne soit celui d'avoir osé briser l'"omerta" ( libérer la parole sur les maltraitances et abus sexuels)!

VOILA,VOUS SAVEZ TOUT... OU PRESQUE!

Une question?

N'hésitez pas à me l'envoyer par mail (rubrique contact)

Je me ferai une joie de vous répondre.

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

2017-Séverine de Possel-Deydier Auteure