MES COMBATS

Un enfant meurt tous les 5 jours, victime de maltraitances 

La maltraitance sur les enfants représente pour notre société un véritable fléau.

Cette violence, trop longtemps légitimisée, peut être de diverses natures car il ne s'agit pas seulement de violence physique, elle peut prendre différentes formes tout aussi scandaleuses: violences verbales, violences psychologiques...

Il est primordiale de prendre en considération le fait qu’un enfant démoli est un adulte qui devra se reconstruire… s’il y arrive… combien de vies brisées où l’on banalise la violence et où l’on galvaude les sentiments et la sexualité…

Et cet enfant: Comment lui faire admettre qu’il est victime et non coupable… et encore moins coupable de n’avoir rien dit.

Le silence d’un enfant est parfois pire que ses complaintes… quand l’horreur ne trouve plus les mots et devint indicible.

Les adultes doivent, en faisant preuve de bienveillance et de discernement être capables de mettre leur enfant à l’abri de toute sorte de prédateurs.

Quant aux témoins, aux voisins, aux amis de la famille : votre rôle est également de dénoncer, car n’oubliez jamais que :

NE RIEN DIRE, C’EST LAISSER FAIRE !

Au nom de tous les enfants : Merci.

  • Facebook Classic

ME SUIVRE

2017-Séverine de Possel-Deydier Auteure